Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Se déplacer en Thaïlande

April 10 2013 , Written by Camille Le Calvé

Se déplacer en Thaïlande

Il existe une grande diversité dans les moyens de transport en Thaïlande, permettant de se déplacer à travers le pays et visiter ses grandes villes et ses plus petites provinces.

Parmi les moyens de transports considérés comme étant les plus « ruraux », on distingue par exemple le Samlor, présent en particulier dans les provinces, qui peut être défini comme un vélo-taxi, où le passager se fait transporter silencieusement, assis derrière le cycliste.

Il existe également le Tuk-Tuk, un moyen original de se déplacer en tricycle motorisé. Un trajet en Tuk-Tuk est 25% moins chère que le trajet semblable effectué en taxi (automobile) et représente le moyen de transport le plus touristique.

On trouve également énormément de motos en Thaïlande, en raison de leur utilité pour se déplacer rapidement en ville, en particulier pendant les horaires avec le plus de trafic automobile ou bien pour effectuer de courtes distances sans perdre de temps ainsi qu’en provinces. Les thaïlandais semblent adeptes de ce moyen de transport, qui est pourtant assez risqué. En effet, les habitants ont l’habitude de conduire leurs deux roues à grande vitesse, sans même une protection telle qu’un casque.

Il est intéressant de relever que certains des conducteurs portent des dossards colorés signalant leur maîtrise attestée du véhicule.

A l’instar de la France et de la plupart des pays, des minibus, appelés Songtaew, circulent selon un itinéraire fixe et respectent des arrêts établis. Ces derniers sont présents dans tout le pays, en particulier dans les villes comme Bangkok et dans quelques villes de province.

Le bateaux représente également un moyen de se déplacer avantageux, en particulier lorsque l’on souhaite se rendre sur les îles voisines telle que Koh Phi Phi. Des ferries réguliers assurent des traversées sur des itinéraires variés, du matin au soir, à des prix accessibles.

Bien évidemment, il existe des moyens de locomotions plus classique et répandus, tel que l’automobile, les taxis ou bien les bus urbains. En Thaïlande, il faut savoir que la circulation est à gauche. On retrouve ces véhicules en grande majorité dans les villes (Bangkok), où le trafic est très dense. Les taxis n’ont aucune priorité par rapport aux autres automobiles mais ont l’avantage de fonctionner au GPL, ce qui représente une source d’énergie moins polluante que le gas-oil. Concernant les bus, il n’y pas de grande différence comparé aux minibus discuté plus haut. Cependant, la particularité en Thaïlande est la présence de bus réservés exclusivement aux femmes.

Enfin, il existe également un métro aérien à Bangkok, connu sous le nom de Skytrain, daté de 1999 et qui représente un moyen de transport rapide et moderne avec des tarifs attractifs (10 à 40 baths selon la longueur parcourue).

Ce moyen de locomotion représente un avantage à bien des niveaux. En effet, celui-ci circule depuis très tôt le matin (6h) jusqu’à la fin de la journée (minuit) et dessert chaque station régulièrement et rapidement (3 à 10 minutes d’attente). De plus, il fournit aux passagers de l’air climatisé, une sécurité sérieuse avec la présence systématique d’un agent de sécurité à chaque quai et un intérêt attentif porté à l’égard des malvoyants. Enfin, les touristes pourront profiter de l’aide apportée pour les guider dans leur trajet grâce à des annonces haut-parleur indiquant en thaï et en anglais chaque station desservie.

Se déplacer en Thaïlande
Se déplacer en Thaïlande
Se déplacer en Thaïlande
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post